Salons funéraires à Templeuve et Faches-Thumesnil

Pour vous permettre de vous recueillir et d’honorer une dernière fois la mémoire de la personne disparue, les Pompes Funèbres Dancoisne mettent à votre entière disposition des salons funéraires à Templeuve-en-Pévèle et Faches-Thumesnil.

C’est une alternative à la veillée mortuaire au domicile, qui participe au processus de deuil et évite de nombreuses visites à la maison en ce moment difficile.

Le salon est composé d’une chambre funéraire où le corps est visible et d’une salle technique, interdite au public, où les soins sont prodigués et le corps conservé.

Vous pouvez également compter sur notre professionnalisme et notre circonspection pour l’organisation complète des obsèques.

Le salon funéraire, un lieu propice au recueillement

Avant d’accéder à la chambre, vous êtes reçu dans un hall d’accueil.

Le défunt repose généralement sur un lit (parfois réfrigéré) mais peut aussi être directement présenté dans son cercueil. Notez qu’il aura bénéficié de soins de conservation du corps réalisés par un thanatopracteur.

Également connu sous le nom de funérariumchambre funéraire, maison funéraire ou encore athanée, le salon funéraire est une pièce aménagée de façon à réunir les proches pour veiller le défunt en toute intimité pendant les jours qui précèdent la cérémonie (inhumation ou crémation).

Vous avez la possibilité de décorer la pièce avec des fleurs, photographies et objets reflétant les goûts du proche décédé.

Des chambres funéraires accessibles et sécurisées

Nos chambres funéraires à Faches-Thumesnil et Templeuve sont entièrement sécurisées, accessibles uniquement à la famille endeuillée et amis les plus proches, afin de vous garantir un lieu de recueillement calme et respectueux. Puis, elles sont également insonorisées et soumises à des normes acoustiques.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur nos salons funéraires.

Quelques mots sur la réglementation

En cas de décès dans un EHPAD, une clinique ou un hôpital, « les frais résultant du transport à la chambre funéraire sont à la charge de l’établissement de soins ainsi que les frais de séjour durant les trois premiers jours suivant l’admission » (article R2223-79 du Code Général des Collectivités Territoriales).

Si la famille est à l’origine de la demande de transport, les frais seront à sa charge.

Avant tout transfert, un médecin doit avoir constaté le décès et délivré un certificat.

Le transport à visage découvert doit avoir lieu dans les 48 heures qui suivent le décès.

En cas de rapatriement vers ou depuis l’étranger, l’entreprise de pompes funèbres peut s’occuper des différentes formalités : autorisation de fermeture de cercueil, lien avec la préfecture, le consulat, la compagnie aérienne etc.